Commensalisme, mutualisme, parasitisme, une preuve de l’Evolution pour Etienne Rabaud?

Autores/as

  • Brice Poreau Laboratoire Sciences et Société, Historicité, Education, Pratiques (Francia)

Palabras clave:

Biología, Zoología, Evolución, Francia, Siglos XIX-XX, Comensalismo, Parasitismo, Mutualismo, Maurice Caullery, Etienne Rabaud.

Resumen

Le commensalisme, le mutualisme et le parasitisme sont des notions théorisées en particulier par Pierre Joseph Van Beneden en 1875. Pour de nombreux zoologistes de la fin du XIXème siècle, début du XXème siècle, il s’agit d’éléments particulièrement intéressants pour démontrer l’Evolution. Ainsi, dans un contexte néolamarckien, Maurice Caullery exprime que le parasitisme, le mutualisme et le commensalisme sont une preuve de l’Evolution. Mais d’autres auteurs, pourtant eux aussi néolamarckiens, n’expriment pas un avis aussi tranché, en particulier Etienne Rabaud, dont les travaux ont été peu étudiés en histoire des sciences. Ce biologiste, élève de Camille Dareste, propose une théorie transformiste avec plusieurs caractéristiques. Comment le commensalisme, le mutualisme et le parasitisme vont-ils s’insérer dans cette théorie néolamarckienne? Si Etienne Rabaud, à la différence de Caullery, ne voit pas le commensalisme, le mutualisme et le parasitisme comme preuve de l’Evolution, il apporte une réponse plus pragmatique sur les facteurs contingents de création du groupe, d’une société, dans laquelle une théorie du comportement est envisageable.

Descargas

Publicado

2019-12-22

Número

Sección

Artículos